L'histoire du thé

histoire-the

L’histoire du thé remonte à presque 5000 ans. Pendant longtemps on n’utilisa le théier que pour ses vertus médicinales. On retrace la présence des plus anciens théiers dans le sud de la province du Yunnan en Chine.

Trois dynasties (Tang, Song et Ming) firent évoluer cette boisson aujourd’hui universelle. Plusieurs maîtres de thés se sont succédés. Leur objectif commun était d’atteindre une meilleure qualité et d’établir des règles allant du choix des feuilles à cueillir, à la source d’eau pour les infuser et aux ustensiles à utiliser. Ainsi, tout un art s’est développé autour du thé. Il était fortement consommé au sein des monastères bouddhistes car il avait un effet stimulant et cela était très utile lors des méditations.

Puis les routes du thé se sont créées par les mers ou les terres. Des échanges commerciaux ont commencé et les pays voisins s’y sont intéressés. Des plants de théiers ont été introduit au Japon par un moine bouddhiste puis en Inde par les colonies britanniques pour arriver jusqu’à nous.

Plus tard des plantations en Afrique, en Amérique du Sud et en Indonésie ont vu le jour.

Close Menu