La culture du thé

Le théier est un arbre à feuilles persistantes de la famille des Camélias.

On utilise principalement les variétés Sinensis et Assamica.

Originaire de la province du Yunnan en Chine où il pousse encore à l’état sauvage, il peut atteindre plusieurs mètres de haut. Dans toutes les autres régions productrices on exploite les théiers dans des plantations que l’on nomme « jardins de thé » et qui sont taillés à environ 90 centimètres.

Ayant une espérance de vie très longue, il existe des théiers de plusieurs centaines d’années dont on récolte toujours les feuilles pour fabriquer des thés de qualité supérieure.

La cueillette des feuilles est une opération délicate qui se fait généralement par des femmes. La maturité des feuilles va déterminer la teneur en substance aromatique. Pour un thé vert on récoltera principalement le bourgeon et les deux premières feuilles relativement petites, par contre pour un thé oolong les feuilles cueillies seront grandes et plus matures.

Des études menées depuis plusieurs années ont amené à créer de nouveaux spécimens afin de résister à certains climats ou des maladies, et d’offrir un rendement supérieur.

Le théier aura par contre toujours besoin d’un relief montagneux, d’un sol bien caractéristique, d’une certaine altitude et latitude pour prospérer et continuer à nous enchanter.

Close Menu